Lancement du 2nd Baromètre des Villes Cyclables

La FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette) lance la seconde édition  du «Baromètre parlons-vélo des villes cyclables». Cette enquête nationale s’adresse à toutes et à tous, ceux qui sont déjà à vélo et ceux qui souhaiteraient l’être.

Le baromètre reflète la cyclabilité des villes françaises afin de donner les outils aux décideurs pour améliorer les infrastructures cyclables de leur ville en fonction du ressenti des usagers du vélo.

Cette seconde édition ne se contentera pas de classer les villes entre elles, mais elle fournira également des analyses comparatives fines sur l’évolution des différents indicateurs entre 2017 et 2019, dans les villes des Alpes-Maritimes.

 

 

Les résultats détermineront si les communes du département sont favorables à la pratique du vélo et si leur politique cyclable a évolué en deux ans. De plus, ils permettront aux collectivités de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo.

Une évaluation des communes du département par les usagers

 

Choisir Le Vélo relaye activement l’enquête aux habitants afin de récolter un maximum de réponses. Il est essentiel que la participation à cette enquête soit massive afin d’offrir des résultats de qualité.

Nous invitons tous nos adhérents et sympathisants à partager www.parlons-velo.fr dans leurs réseaux personnels et professionnels !

Pour suivre la participation par ville au fur et à mesure, cliquez sur les bulles!

Les résultats seront rendus publics en février 2020 et *seules les villes ayant récolté plus de 50 réponses pourront être évaluées.*

Une enquête en ligne pour tous les cyclistes

La FUB s’appuie sur la mobilisation de son réseau de plus de 320 associations et de ses partenaires pour relayer l’enquête. L’enquête est disponible en ligne sur www.parlons-velo.fr jusqu’au 30 novembre 2019 et s’adresse à tous les cyclistes de France, actuels et potentiels, quels que soient leur âge, leur genre ou la fréquence de leurs déplacements. Elle comporte une série de questions classées en cinq catégories : ressenti général, sécurité, confort, importance accordée par la ville au vélo, et enfin stationnement et services vélo.

 

Un classement des villes cyclables… et surtout un suivi des évolutions

Si comparer les villes de taille similaire peut constituer un levier de motivation des collectivités, le principal intérêt du baromètre sera d’identifier les points qui ont connu le plus d’avancées et ceux à fort potentiel d’amélioration des politiques cyclables. Notamment, le module de remontées géolocalisées des attentes – la grande nouveauté de ce baromètre – permettra d’objectiver les besoins prioritaires en aménagements sur le département.

 

Le baromètre, un projet européen

Le baromètre parlons vélo des villes cyclables s’inspire directement du Fahrradklima-Test, de la fédération allemande de vélo ADFC, qui a largement fait ses preuves depuis 1988. Il s’intègre par ailleurs dans un projet global de la Fédération européenne de cyclistes (ECF) visant à créer une méthodologie pertinente de mesure de l’efficacité des politiques cyclables l’échelle européenne, afin d’établir quelles sont les leviers les plus efficaces.

 

Quelques chiffres

A l’issue de la première édition du baromètre parlons vélo des villes cyclables, 113 000 réponses ont été collectées dans près de 400 communes réparties sur tout le territoire français, DOM-TOM inclus.

En 2017, les habitants des Alpes-Maritimes avaient moins répondu que la moyenne nationale.Les villes de Mouans-Sartoux et Cagnes-sur-Mer s’étaient distinguées en obtenant les 1ère et 2ème place au niveau régional.

 

En 2017, Mouans-Sartoux, Cagnes-sur-Mer, Gap et Digne occupaient les plus hautes marches en région PACA.

 

Cependant, 79 % des répondants demandait alors spécifiquement la réalisation d’un réseau cyclable complet et sans coupures, et plus de 75 % avait témoigné avoir être témoin de stationnement gênant de véhicules motorisés sur les itinéraires cyclables et divers incivilités.

Vous pouvez retrouver notre analyse des résultats pour les huit villes qui apparaissaient dans le classement dans cet article : Notre analyse des villes des Alpes-Maritimes.

 

Un climat vélo défavorable dans les commune du département

 

Les réponses analysées en 2017 montrent le retard qu’ont les villes du département en matière d’infrastructures cyclables.
Des progrès ont été réalisés en deux ans (dont beaucoup de nos propositions !), cela va-t-il se voir dans les résultats 2019 ? C’est à vous de le dire !

Partagez cet article !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire