Portrait d’usager du vélo #30 – Odile

Avec la série «Portrait d’usager du vélo», nous donnons la parole aux habitants des Alpes-Maritimes pour qu’ils nous fassent part de leurs expériences à vélo. Si vous souhaitez vous aussi partager votre expérience, contactez-nous par le formulaire ci-dessous !

Pour le trentième portrait d’usager, accompagnons Odile sur les 35 à 40 km journaliers parcourus à vélo une fois ses 4 enfants déposés dans les écoles. Etre en meilleure forme physique, ne plus subir les bouchons, varier les itinéraires en fonction de ses envies, quelques-uns des nombreux avantages de la solution vélo.


Présentation

 

 

 

Bonjour,

Je m’appelle Odile, j’habite à Pégomas et travaille à Amadeus, à Sophia Antipolis, depuis un bout de temps déjà. J’ai 42 ans et suis maman de 4 enfants de 2 ans et demi à… 16 ans.

J’ai commencé le vélo taf l’hiver dernier et en suis aujourd’hui à mon 3000ème kilomètre, ça change vraiment la vie.

Le vélo taf est devenu pour moi une obligation :

  • Une obligation physique: avec 4 enfants, c’est un bon moyen de faire du sport de manière régulière ; ça m’a évité nombre de séances de kiné et tous les midis je mange avec mes collègues de travail qui ne vont pas au sport. Plus détendue, plus tonique, plus d’appétit, plus la patate et moins souvent malade. Que du positif…
  • Une obligation morale: eh oui, 15 ans et plus à subir les bouchons de notre pourtant si belle Riviera, ça use ! A vélo je ne subis pas, bien au contraire je construis mon trajet à coup de pédales. J’ai différents trajets, plus ou moins longs, je commence à connaître d’autres cyclistes, suivant mon état je mets plus ou moins d’assistance et force plus ou moins dans les côtes. La nature change tous les jours alors que les bouchons de l’A8 se ressemblent mortellement.
  • Une obligation intellectuelle: sur le trajet écoles-travail, je suis seule à bord de mon véhicule familial. Difficile de covoiturer sur ce trajet avec les contraintes des enfants sur le premier kilomètre. Et pour l’écolo modérée que je suis, le vélo taf représente ma part de colibri. Et si je peux donner envie à d’autres d’essayer, franchement ce sera ça de gagné !

Vélo & accessoires

Marque/ modèle de vélo :

Alors j’ai choisi un VAE Winora Yucatan 9, lors d’un achat groupé, pour le prix et l’impression de fiabilité (je n’y connaissais rien).
C’est un vélo de type ville ou VTC, qui pèse 23 kg sans les sacoches. Il dispose d’un bon éclairage, je rentre de nuit tous les soirs d’hiver sans problème.

VAE Winora Yucatan

Sécurité (casque, écarteur, klaxon, accessoires réfléchissants) :

Pour la sécurité j’ai un casque, un gilet jaune, une petite loupiote sur le casque en hiver et des gants jaunes.

Vous êtes plutôt sac à dos ou porte-bagage & sacoches :

Je mets mon pc portable, 3 habits et des trucs de fille dans 2 sacoches sur le porte bagage et roule !

Trajet domicile-travail

À quelle fréquence venez-vous travailler à vélo ?

J’essaie de venir au boulot 3 à 4 fois par semaines à vélo.

Quelle est la distance domicile-travail parcourue et la durée ?

Cela me prend 40 à 45 min pour une distance variant de 17 à 22 km suivant le parcours. Un temps de trajet constant quelles que soient les conditions (contrairement à la voiture où mon trajet variait de 25 min à 1h10 suivant les jours).

Pouvez-vous détailler un de vos trajets ?

Mon trajet le plus court est Pégomas-Sophia via le Plan Sarrain, chemin des Peyroues et Mougins clinique de l’Esperance avec une magnifique côte pour démarrer !
Mon trajet pour s’amuser c’est le soir via le Parc des Bouillides et la Valmasque, l’étang de Fontmerle, la villa de Picasso sur les hauteurs de Mougins, le chemin du vieux Moulin à la Roquette sur Siagne et la piste cyclable route de l’hôpital à Pégomas.

Le golf de Mougins au petit matin d’un jour de novembre

Connaissez-vous d’autres personnes qui se rendent à leur travail à vélo ?

Je commence à connaître du monde qui vient à vélo à Sophia, surtout grâce à VeloSophia, mais malheureusement peu sur mon trajet. Cela dit le vélo crée des liens, c’est peut être lié au fait que c’est une démarche active et qu’on est en minorité…

Quelles sont les raisons qui font que certains jours vous ne venez pas à vélo ?

Les jours sans vélo c’est souvent quand j’ai une obligation ou un coup de flemme. Ces jours-là je me sens un peu moins vive, curieusement.

Qu’est-ce qui pourrait vous faire venir plus souvent à vélo ?

Ce qui m’inciterait à prendre le vélo plus souvent : plus de pistes cyclables évidemment ! Car il faut bien le reconnaitre certaines portions sont désagréables si ce n’est dangereuses (pots d’échappement, bruit, chaleur des moteurs l’été, éclaboussures les jours de pluie…).

Avez-vous une anecdote à partager ?

Trop pour raconter.

Equipement sur le lieu de travail

Sur mon lieu de travail je dispose d’anneaux où attacher le vélo, dans un parking couvert et de vestiaires avec casier ou je peux laisser des affaires en réserve et faire sécher durant la journée.

Votre équipement

En cas de pluie : un pantalon étanche de rando et un kway ou un anorak et de vieilles bottes en cuir pour l’hiver. Rien de spécial sinon.

Entretien du vélo

Qui fait l’entretien de votre vélo ? Magasin de cycles, grande surface, vous-même, atelier participatif…

Après 10 mois et 3 000km d’utilisation, je n’ai strictement rien fait sur mon vélo, même pas regonflé une seule fois les pneus.

Mais depuis que je participe à l’atelier participatif de Choisir le Vélo situé à Mouans-Sartoux, j’apprends à l’entretenir et le réparer avec l’aide des membres de l’association.

Odile et un de ses fils en pleine réparation d’un vélo à l’atelier participatif

Vos autres trajets à vélo

Votre vélo vous sert-il à d’autres trajets ?

Le week-end un petit peu avec un enfant à l’arrière. Sinon c’est un de mes ados qui le prend et je suis à VTT.

Si vous deviez donner un conseil à quelqu’un qui envisage d’aller au travail à vélo, quel serait-il ?
Faire un essai sur le parcours domicile-travail et se renseigner sur les meilleurs trajets, ne pas avoir peur surtout : il y a plus de danger à ne pas s’y mettre!

Vous êtes intéressés pour apparaitre dans notre série “Portrait d’usager du vélo” ? Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons !

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet
Moi aussi je prends mon vélo !

Votre message

Partagez cet article !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin